Une question ? 05 56 16 19 06 - Lundi au Vendredi de 9h à 18h    I   DEVIS SUR-MESURE    I   MON ESPACE CLIENT

Les actualités de l'imprimerie

Depuis plus de 6 siècles, l’impression est au cœur de nos sociétés. Les techniques d’impression se sont depuis multipliées, et il est parfois difficile de s’y retrouver. Chaque type d’impression va avoir des particularités en terme de rendu, de précision, de durabilité mais aussi de coûts. Petit tour d’horizon des techniques d’impression pour faire le bon choix !

 

Un peu d’histoire

gutenberg
Gutenberg, inventeur de l'imprimerie en 1450 -  © Adobe Stock

Si l’on a pour habitude de dire que Gutenberg est l’inventeur de l’imprimerie au 15ème siècle, on trouve en fait des traces de procédés de reproduction dès le 6ème siècle en Chine.

Au 6e siècle après J.-C., la dynastie Tang créa l’impression au bloc de bois. Ce procédé utilise une matrice en bois sculptée. Cette dernière est encrée puis imprimée sur une feuille de papier. Avec cette méthode, Sūtra du Diamant fut le premier livre imprimé en 868.

En Europe, l'imprimerie a vu le jour grâce à l’allemand Gutenberg au cours du 15ème siècle avec le développement d’un nouveau savoir-faire : l’impression à caractère mobile. C’est avec cette révolution que l’imprimerie entre réellement dans la vie de tous les jours. En ce sens, Gutenberg peut tout à fait être considéré comme le père de l’imprimerie moderne.

Plus tard, au début du 18e siècle, le premier projet de rotative voit le jour. C’est suite à cette invention, que Robert Barclay a l’idée de la transformer pour obtenir la première presse offset en 1875.
En 1885, dix après l’offset, un nouveau type d’impression est imaginé par l’allemand Ottmar Mergenthaler : la linotype. Elle repose sur le même principe qu’une machine à écrire, mais entièrement mécanisée.
Au cours des 50 dernières années, l’imprimerie a pris un tournant majeur avec la technologie laser. Chaque personne peut désormais imprimer en autonomie ses documents, en petites séries, ou avec de la personnalisation unitaire.

L’impression numérique : idéale pour les petites séries

presse-numerique
Presse numérique de production Konica 6100-  © Konica Minolta

L’impression numérique est utilisée quotidiennement par les professionnels ou bien par les particuliers. C’est le principe de vos imprimantes de bureaux. Les presses numériques de production fonctionnent exactement sur la même technologie, elles sont simplement beaucoup plus performantes !

Le principe

Elle utilise des données numériques à partir d’un ordinateur pour reproduire les motifs. Deux types d’impressions sont disponibles :
•    Le laser est un procédé qui utilise de l’encre en poudre. La poudre est déposé sur une courroie de transfert, puis sur le papier. Après cuisson dans le four de la presse, l’encre adhère au papier.
•    Le jet d’encre est une technique qui se sert d’encres liquides. Elle est encore assez peu utilisée dans le milieu de l’imprimerie papier, mais quelques machines apparaissent sur le marché.

Pour quel usage ?

Cette méthode est parfaitement adaptée aux petites quantités car il n’y a pas de frais fixes (fabrication de plaques, ...).

Quelle qualité ?

L’impression numérique offre aujourd’hui des rendus d’une qualité tout à fait comparable à ce que l’on peut obtenir en impression offset. On peut cependant avoir un aspect légèrement plus brillant. En revanche, impossible d’imprimer des tons directs et Pantone (fluos,…) avec cette technologie. Seules les couleurs reproductibles avec les 4 couleurs primaires sont réalisables.

 

L’impression offset

offset
Presse offset 8 couleurs dans nos ateliers -  © Imprimerie à Réaction

Son principe

Avant l’arrivée des premières presses numériques il y’a une vingtaine d’année, l’impression offset était la normes pour tous les projets d’impression courant. Depuis, cette technologie est réservée aux tirages plus importants, tandis que le numérique va se charger de toutes les petites séries.
Le principe de base de l’impression offset repose sur une plaque en aluminium recouverte d’une matière hydrophile (sur laquelle l’encre n’accroche pas). Cette plaque est gravée pour faire apparaître des zones de lipophiles (sur lesquelles l’encre accroche). Ainsi, l’encre qui adhère à la section lipophile est appliquée sur la feuille de papier grâce à un rouleau.

Deux type de presses existent :
•    Les presses offset feuille à feuille aspire une par une les feuilles. Elle est réservée aux moyennes et grandes quantités.
•    La rotative, qui imprime sur des bobines de papier, est exclusivement pour les très gros tirages (en général, les journaux, magazines à grand tirage….).

Quelle qualité ?

La qualité d’impression des presses offset fait aujourd’hui référence dans la monde de l’imprimerie. Cette méthode permet d’imprimer à partir des 4 couleurs primaires mais également des couleurs Pantone (fluos…).

Les autres procédés d'impression

serigraphie
Procédé sérigraphique -  © Adobe Stock

La sérigraphie

La sérigraphie se trouve sur de nombreux supports dans notre environnement quels que soient la taille, le format ou le matériel.
Son principe : Une toile fine est étendue entre deux cadres qui va être enduite d’un produit photosensible. Un tamis va ensuite passer plusieurs fois sur cette toile pour appliquer l’encre dans les trous, formés par le produit.

Trois méthodes sont disponibles pour réaliser cette technique :
•    La sérigraphie à plat réservée pour les supports plats
•    La sérigraphie rotative qui concerne les objets cylindriques
•    La sérigraphie sur textile qui est la méthode la plus élaborée

Cette technique d’impression est aujourd’hui principalement utilisée pour le marquage d’objets publicitaires et de textiles.

La flexographie

La flexographie est une sorte d’impression typographique qui existe depuis les années 1970. Elle est destinée aux grosses quantités pour les emballages et le cartonnage.
Son principe : C’est un système d’impression classique avec des rouleaux qui sont en polymère. Ce procédé est moins coûteux. Il permet d’imprimer en CMJN avec des couleurs Pantone ou des tons directs.

L’héliogravure: l’impression des très longs tirages

L’héliogravure est un procédé d’impression extrêmement qualitatif, principalement utilisé pour l’impression de magazines et les livres d’art.
Son principe : Une plaque en cuivre est creusée pour mettre en relief le document.