0

Les procédés de façonnage en imprimerie

La production d’un document imprimé se fait en deux temps : l’impression et le façonnage. Vous commencez à être calé sur les techniques d’impression, mais l’êtes-vous sur le façonnage ? Elle prend plusieurs aspects, renferme divers procédés et est tout aussi importante que l’impression. Poussons les portes de notre atelier et tâchons d’y voir un peu plus clair.

Les procédés de façonnage

Comme dit précédemment, en imprimerie, deux étapes fondamentales existent : l’impression et le façonnage. Le façonnage comprend plusieurs procédés, utilisés en fonction du support à produire. Il suit et complète l’impression pour une mise en forme correcte.

Autour de la phase d’impression gravitent les notions de numérique, d’offset, de quadrichromie, d’embellissement, de papiers, de grammage… C’est déjà pas mal à connaître, mais c’est indispensable.

Autour de la phase du façonnage, en gravitent beaucoup d’autres également. Ce sont elles qui assurent le rendu final et ce n’est pas rien ! Alors, c’est parti : zoom sur ces techniques et ces savoir-faire.

La découpe

Avec la découpe, qui est une technique de base, vous commencez par donner la forme définitive à votre support. Si vous avez choisi une découpe spécifique, c’est-à-dire une forme libre et originale, c’est à cette étape-là qu’elle prend vie.

Par découpe, on entend aussi la découpe laser (pour obtenir des détails très nets), la perforation (réalisation de trous de plusieurs diamètres), la découpe répertoire (insertion d’encoches pour faciliter la recherche dans un gros catalogue par exemple) et les coins ronds (très utilisé pour les cartes de visite notamment).

Le massicotage

Ce procédé doit son nom à son outil, le massicot qui permet la découpe droite ou rectangulaire de presque tous les documents. À l’aide également d’une presse, l’imprimeur va pouvoir ainsi enlever tous les petits bouts de papier en trop, qui restent inutilement sur les bords, dans la zone dite de fonds perdus. Ces excédents sont les marges d’erreur que l’imprimeur se réserve avant l’impression. Après découpe, le format définitif est obtenu.

Le pliage

Le pliage est possible sur des papiers assez fins, qui ont un grammage compris entre 80 et 200 g. Cette opération consiste essentiellement à remettre les feuilles dans le bon ordre et concerne les imprimés tels que le flyer, le dépliant, mais aussi le livre, le rapport de stage ou d’activité… C’est une plieuse mécanique qui va effectuer les plis. La technique du rainage est employée à ce moment-là pour marquer une ligne et faciliter le pliage. Ainsi le papier peut moins se déchirer.

Les plis sont de plusieurs sortes :

  • Le pli simple ou centré : c’est le plus classique des plis. Vertical ou horizontal, votre support se divise en volets de tailles égales.

  • Le pli fenêtre : le pli est réalisé à la façon d’une fenêtre qui s’ouvre, avec deux volets égaux. À chaque extrémité du document, les pages sont pliées afin de se rejoindre au centre. 2 plis suffisent à le séparer en 3 parties, composé de 6 faces.

  • Le pli roulé : des plis parallèles permettent au document de se replier sur lui-même et toujours dans le même sens. Avec 2 plis, vous obtenez un dépliant 3 volets, avec 3 plis, un dépliant 4 volets et ainsi de suite.

  • Le pli accordéon : presque comme le pli roulé, sauf que le pliage change de sens à chaque pli, comme un accordéon, d’où son nom. Le pli obtenu est en forme de Z.

  • Le pli croisé : c’est peut-être un des plus complexes. Un premier pli médian est réalisé, suivi d’un 2d médian perpendiculaire. Une croix est ainsi faite avec les plis au centre du support. C’est le pli des cartes et des plans.

L'assemblage

Cette opération va permettre de regrouper divers feuillets entre eux, dans le bon ordre avant de procéder à la reliure. C’est une étape fondamentale pour un imprimé de type brochure, catalogue, magazine, etc. 2 techniques d’assemblage existent :

  • L’encartage : insertion manuelle d’un document à part dans un magazine ou une brochure.
  • La superposition : intercalage de différents cahiers les uns dans les autres et dans un ordre défini.

La reliure

C’est la phase nécessaire pour que tous les feuillets assemblés tiennent ensemble et durablement.

On distingue 4 grands types de reliure :

  • La reliure à spirale (Wire O) : le support est perforé et accueille des spirales en plastique ou en métal. Cette reliure est très utilisée pour les agendas, les rapports… Non seulement elle est économique, mais elle favorise une grande ouverture du document et une importante manipulation.
  • La reliure agrafée ou piquée : elle est à privilégier pour des supports de faible pagination, comme le livret publicitaire. 2 agrafes en métal sont piquées dans la tranche du livret et lui assurent une grande solidité.
  • Le dos carré collé : un gros catalogue, un livre, un mémoire ou une thèse… à partir du moment où la pagination est importante, le dos carré collé est très approprié. C’est une reliure certes classique, mais très robuste et plutôt élégante avec son aspect « carré ». Elle nécessite une page de couverture plus épaisse que les pages intérieures.
  • Le dos carré cousu : pour un rendu un peu ancien, très classe et surtout très résistant, privilégiez une reliure dos carré cousu. Une fois assemblés, les feuillets sont cousus et ne forment plus qu’un seul bloc. Celui-ci est ensuite collé à chaud sur la couverture.

Le rembordage

Utilisé sur des supports rigides tels que couverture de livre, classeur, calendrier cartonné, ce procédé de façonnage permet l’obtention d’une finition parfaite. Une feuille de papier est collée sur le recto et les bords et est ensuite repliée sur le verso. Le rembordage est très lié au contrecollage pour augmenter l’épaisseur d’un papier et garantir une plus grande rigidité.

On vient de vous présenter 6 procédés de façonnage, comme quoi faire imprimer un support requiert du temps, de l’équipement et de l’expertise. Des questions demeurent ? Imprimerie A Réaction vous accompagne et vous délivre ses conseils.

*offre réservée aux nouveaux clients dans la limite de 150€ de remise
Ces articles pourraient également vous intéresser